Le Tengu Matsuri de Shimokitazawa

Le Tengu Matsuri de Shimokitazawa

Le Tengu Matsuri est un événement se déroulant à Shimokitazawa, quartier de Tokyo, aux alentours de la fête japonaise de Setsubun. Il a lieu tous les ans depuis 1932, et se situe aux alentours de la gare de Shimokitazawa, desservie par la Keio Inokashira Line et la Odakyu Line.

Setsubun est la fête célébrant l’arrivée du printemps au Japon. Elle a lieu le 3 février chaque année, et n’est pas chômée. Elle est arrivée au Japon en provenance de la Chine sous l’époque Nara, puis évolua peu à peu. Aujourd’hui, c’est une fête familiale et non religieuse, qui est surtout connue pour la pratique du lancer de haricot.

Lors de Setsubun, il est de coutume de chassez les démons (Oni) en lançant des haricots et en disant « Oni wa Soto, Fuku wa Uchi » (littéralement : Les démons dehors, la chance dedans). Cependant, à Shimokitazawa, on accueille volontiers les démons, et plus précisément les Tengu. 

En effet, les Tengu sont des créatures du folklore japonais. Les caractères japonais servant à écrire le mot Tengu sont天狗, ce qui pourrait signifier “Chien céleste”. Cependant, Kami, Oni ou Yokai, leur nature n’est pas très claire, mais en tout cas, ils paradent volontiers à Tokyo. Ils ne sont pas considérés comme méchants, mais plutôt malicieux. De plus, on dit qu’ils aident volontiers les personnes dans le besoin si celles-ci ont le coeur pur. Il se reconnaissent aisément a leur long nez pointu.

Assister au Tengu Matsuri à Tokyo

Le Tengu Matsuri se déroule sur trois jours, avec une parade la veille et le jour même de Setsubun. La parade part du temple Shinryuji, situé à environ 5 minutes de marche de la gare de Shimokitazawa. Elle est composée de tambours, de Tengus, et de lancers de haricot. De ce fait, elle s’arrête donc régulièrement pour lancer les porte-bonheurs, et la lutte est sévère pour les attraper. En somme, c’est une fête familiale, et plutôt bon enfant. De plus les Tengus sont impressionnants, et la procession se clot par un char contenant une tête géante de Tengu.

Il s’agit d’un événement encore peu connu des touristes. C’est pourquoi, il est conseillé d’y assister si vous êtes à Tokyo autour de Setsubun. De plus, visiter Shimokitazawa fait une promenade agréable. En effet, ce quartier très branché regorge de petits restaurants et de petites boutiques, tout est absolument charmant.

Enfin, si vous souhaitez découvrir le Tengu Matsuri de Shimokitazawa en vidéo, je vous invite à visionner cette vidéo, tournée lors du Tengu Matsuri de 2018. En effet, peut être que cela vous permettra de vous rendre compte de l’attrait de cet événement.

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com

Les stalactites de Ashigakubo

Les stalactites de Ashigakubo

Le Japon est un pays qui a des paysages magnifiques à offrir en toute saison. Cependant, on ne pense pas assez à le visiter au coeur de l’hiver. C’est pourtant dommage, puisque de nombreuses perles hivernales ne demandent qu’à être découvertes. C’est le cas des stalactites de Ashigakubo.

Un paysage glacé au Japon

Les stalactiques de Ashigakubo (あしがくぼの氷柱) sont situées dans la préfecture de Saitama, proche de Chichibu, à 10 minutes à pied de la station Ashigakubo sur la ligne Seibu Chichibu (compter environ 670Y au départ de Takadanobaba, 1h30 de trajet et un changement). Il s’agit d’une visite originale à faire en hiver au Japon. Par ailleurs, c’est une excursion abordable, puisque l’entrée est de 300yen, ce qui inclut une boisson chaude, amazake ou thé, à la fin de la promenade.

De Janvier à Février, la petite gare de Ashigakubo, est un arrêt de choix. En effet, à seulement dix minutes de marche, on peut découvrir un parc de stalactites (icicles en anglais). Pour être exacte, il existe trois endroits pour voir des stalactites aux alentours de Chichibu, mais celles d’Ashigakubo sont les plus simples d’accès

Les stalactites de Ashigakubo à 30 minutes de Tokyo

Les stalactites de Ashigakubo sont créées par l’homme. En effet, la vallée est aspergée d’eau, ce qui forme ces stalactites. De plus, la balade est assez facile d’accès et commence par un très joli tori, qui donne donc une vision totalement surréaliste. Le chemin est bien encadré, mais toutefois monte et descend parfois de manière assez sèche : il vaut mieux éviter de le prendre en talons. En tout état de cause, c’est une balade familiale, qui prendra une petite demi heure, et qui recèle de jolis panoramas.

De plus, à certaines heures, on peut voir passer le train au milieu des formations de glace, ce qui ravira les amateurs. En week-end, les stalactites sont illuminées en soirée, prenant ainsi des couleurs fascinantes. Toutefois, je n’ai pas eu l’occasion de le voir de mes yeux, mais je peux vous le conseiller si vous avez l’occasion.

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com

Les icicles de Ashigakubo en photo

Afin de vous permettre de préparer votre visite, découvrez toutes les images représentant les stalactites de Ashigakubo, réalisées en Janvier 2019. 

Les icicles de Ashigakubo en vidéo

Pour mieux se rendre compte des stalactites de Ashigakubo, vous pouvez regarder cette vidéo.

Granary’s Stand : un café caché à Kita-Senju

Granary’s Stand : un café caché à Kita-Senju

La culture du café gagne petit à petit la capitale nippone. Dans un pays plutôt axé thé, le café prend souvent des allures un peu hipsters. C’est cependant l’occasion de découvrir de très jolis endroits, aux atmosphères uniques. 

Granary’s Stand est un petit café à Tokyo, caché dans une rue aux alentours de la gare de Kita Senju. Il s’agit d’une ancienne maison japonaise, redécorée avec un goût oscillant entre celui d’un hipster et d’une grand mère. L’extérieur ne paye pas de mine, et en tout honnêteté, je n’aurais jamais mis un orteil dans cette petite maison si une amie ne me l’avait pas conseillé.

Une atmosphère unique

C’est un petit café qui a un étage, avec une ambiance boisée. Son interêt tient dans les poutres apparentes, et la décoration faite de brics et de brocs. Les environs sont calmes, et on en oublierait même que nous sommes dans la mégalopole. L’odeur du café est prégnante, et les conversations chuchotées : tout amène à la détente.

Nous étions un vendredi, en journée, et le café était plutôt désert, ce qui a permis de faire des photos. L’endroit propose des cafés donc de différentes origines, qui sont présentés avec des petits graphiques, vous permettant de connaitre l’amertume où le fruité du breuvage. De plus, à 450Y la tasse, le prix est plutôt honnête. Il est bien sûr possible de prendre du thé.

L’endroit propose une petite carte de nourriture, avec des gâteaux, dont un au chocolat, et des sandwiches, plutôt copieux. Personnellement, j’ai opté pour le chocolat, qui a le mérite d’avoir un vrai goût de cacao, contrairement à ce que l’on peut parfois manger dans le pays.

Si vous êtes dans le coin, c’est clairement l’endroit où aller faire une pause, et profiter d’un relatif calme. Il permet clairement de voir Tokyo hors des sentiers battus.

Vous rendre a Granary’s Stand

Adresse : 2 Chome-31 Senju Adachi-ku Tokyo-to, 東京都 足立区 千住 2-31

Gare la plus proche : Kita-Senju

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com

La Maison Hantée Onryou Zashiki au Tokyo Dome

La Maison Hantée Onryou Zashiki au Tokyo Dome

Le Tokyo Dome est un grand parc d’attraction en plein coeur de Tokyo. Vous y trouverez des roller coaster et autres rondins dans l’eau, mais aujourd’hui, nous allons parler de Onryou Zashiki la maison hantée à Tokyo !

Si vous aimez le Japon, que vous avez regardé des animes ou des dramas, vous savez que les japonais aiment les maisons hantées. Dans n’importe quel anime, en été vous aurez un épisode ou les héros vont aller dans ce type d’endroit. Alors bien sur, pas question d’aller faire de l’urbex. Non, il s’agit d’attractions conçues pour faire peur. Celle au Tokyo Dome est réalisée par Mr Gomi Hirofumi, un concepteur de maisons hantées très réputé.

L’histoire varie plus ou moins suivant les saisons, mais globalement le concept est toujours similaire. Il s’agit de l’histoire d’une femme a été tuée par son mari dans la maison. Celui-ci la trompait et a utilisé un prétexte fallacieux pour la tuer.

Une activité originale à Tokyo

L’entrée dans cette maison hantée coûte 1030 yen. Le titre signifie approximativement « la maison aux tatamis avec des apparitions ». En effet, on nous propose de visiter une maison. Une maison comme celle de Mr et Mme Tout le Monde, sauf qu’un crime horrible y a eu lieu. Vous commencez tout doucement, par une porte d’entrée, avec un petit interphone. Ensuite, vous enchainez les pièces de vie les unes après les autres. Certains sont normales. Certaines auront des automates fait pour vous effrayer. Les pièces sont très différentes les unes des autres, et toutes très originales.

A l’entrée, on nous averti qu’il faut éviter cette attraction si on est sensible ou enceinte. Cependant, je suis facilement effrayable. Je ne regarde pas de films d’horreur. J’ai peur quand je lis des histoires de fantômes, et j’ai peut être vaguement sursauté une ou deux fois. Alors que les japonais autour de moi étaient à crier partout. Je suppose qu’ils surjouaient et que c’est cela qui est drôle aussi dans une maison hantée ?

Une maison hantée accessible à tous

La maison hantée dure une quinzaine de minutes environ et il faut plus ou moins faire la queue pour y entrer. C’est une bonne manière de découvrir une activité typique de l’été au Japon. En effet, il s’agit d’une activité originale à faire à Tokyo. La réalisation est bien faite, les décors sont beaux et les lumières aussi. C’est amusant et à faire entre amis ou en famille.

Bien sur, il n’est pas possible de filmer ou photographier à l’intérieur et je ne souhaite pas vous dévoiler ce qui vous attend dans la maison pour vous permettre d’en profiter. C’est vraiment très différent de nos trains fantômes. De plus, la maison hantée étant couverte, c’est une activité à faire à Tokyo un jour de pluie.

Comment se rendre à la maison hantée : Tokyo Dome, Métro Korakuen

Tarif : 1030yen par personne

Horaire : De 10h à 21h.

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com

[Nagoya] Le chateau de Nagoya

[Nagoya] Le chateau de Nagoya

Le château de Nagoya est un des plus larges du Japon. Il est situé au coeur de la ville de Nagoya, près de la station de métro Shiyakucho. Avant d’entrer dans le chateau en lui même vous pourrez profiter d’un beau parc qui semble être un excellent point pour voir les Momiji ou les Sakura lorsque c’est la saison.

Un Chateau Malmené

La construction du chateau de Nagoya a commencé en 1610, sur les fondations d’une ancienne forteresse du clan Imagawa. Nagoya étant située strategiquement sur la route du Tokaido (route reliant Edo – Tokyo- à Osaka). Le chateau a ensuite été utilisé comme quartier général militaire pendant la seconde guerre mondiale. Il a malheureusement été incendié dans un raid aérien en 1945.

Le donjon est donc un donjon reconstruit, comme souvent au Japon. Celui-ci date des années 50-60 et donc perd un peu de charme. De plus quand je l’ai visité en Septembre 2018, le chateau était globalement en rénovation. De nombreux échafaudages brisaient un peu la vue ce qui est assez dommage. Du coup l’entrée à 500Y était carrément dispensable. 

Il est cependant possible de visiter le palais : Honmaru Goten, qui recèle de belles peintures. Le palais a été refais a neuf récemment.

Cela reste cependant une agréable visite si vous êtes dans le coin, et si vous avez la chance d’avoir un ciel bleu. Les batiments sont très élégants de loin. Le chateau étant très étendu, on ne se sent pas opréssé par la foule.

Comment se rendre au chateau de Nagoya : 3 minutes à pied de la station Shiyakucho

Tarif : 500Y

Horaires : 9h – 16h30, fermé lors du nouvel an.

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com
[Osaka] Hozenji le havre de paix au coeur de Dotonbori

[Osaka] Hozenji le havre de paix au coeur de Dotonbori

A coté de Dotonbori, la rue la plus commerçante de Osaka, se trouve un petit temple. Il s’agit de Hozenji, un temple très interessant. Ce petit temple semble modeste pourtant il serait bien dommage de passer à côté. En effet, a quelques pas du brouhaha ambiant, les petites lanternes vous emmènent dans un havre de paix.

Ce temple est célèbre pour plusieurs raisons. Déjà il est ouvert toute la nuit, ce qui n’est pas le cas de la plupart des temples. Il a été construit une première fois XVIIème siècle, lorsque la zone n’était que cimetières et autres lieux peu engageants. Le temple était là pour apaiser les esprits des morts.

La particularité du temple Hozenji

Il renferme une statue de Fudo-Myo totalement recouverte de mousse. En effet, ici, on lance de l’eau sur carrément la statue entière. Vous verrez donc des gens lancer des louches d’eau sur cette statue, afin d’exaucer leurs voeux. Si le Hozenji a été détruit lors des bombardements de la seconde guerre mondiale, la statue, elle, est restée intacte.

Le Hozenji est un temple aujourd’hui où viennent prier les personnes du commerce de l’eau (Mizushobai) qui signifie en japonais le commerce de la nuit. Si vous y allez vers 18h par exemple vous verrez pas mal d’employés de restauration avant leur shift. Il y’a probablement des employés d’établissements moins recommandables, mais nous sommes au Japon, donc même si le temple est dans une petite ruelle, y aller à la nuit tombée n’est pas spécialement dangereux.

Une fois le temps visité, n’oubliez pas de vous promener dans la ruelle attenante, la Hozen-ji Yokocho, une ruelle qui vous ramenera dans le passé et ou vous pourrez déguster de succulentes spécialités.

Comment se rendre à Hozenji : 1 Chome-2-16 Nanba, Chuo, Osaka, Osaka Prefecture 542-0076, Station de métro : Namba

Tarif : Gratuit

Horaires : 24h/24 et 7j/7

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com