La fête de Tanabata au Japon

Le 7 Juillet (ou parfois le 7 aout suivant les régions) c’est Tanabata au Japon. Si vous regardez des animes vous avez probablement entendu parler de cette fête. Elle est aussi appelée la fête des étoiles. Aujourd’hui je vais vous parler de la légende de Tanabata et de sa célébration au Japon.

La légende de Tanabata

Orihime était une déesse tisserande. Elle tissait des tissus de toute beauté au bord de la rivière. La déesse travaillait dur, mais restait célibataire. Un jour, rencontra alors Hikoboshi, un mortel, bouvier. Orihime en tombe amoureux, quitte les cieux, l’épouse et lui donne deux enfants. Les parents de la déesse cependant ne voient pas cette union d’un bon oeil. Ils retrouvent leur fille et la ramènent de force dans les cieux. Hikoboshi tente de suivre sa femme coûte que coûte.

Alors les dieux créent la voie lactée qui sépare le monde des hommes du monde des cieux. Orihime inconsolable supplia ses parents de la laisser revoir Hikoboshi. Touchés tout de même par la peine de la déesse, ils acceptèrent que les deux amoureux se revoient une fois par an, la 7ème nuit du 7ème mois, cette nuit là, Orihime franchit la riviere sur un pont fait de pies. Malheureusement si il pleut cette nuit là, les pies ne peuvent pas former le pont, et les deux amoureux doivent attendre encore une année.

Orihime est associée à l’étoile Vega et Hikoboshi à l’étoile Altaîr.  Lorsqu’il pleut ce jour là on dit que ce sont les larmes d’Orihime et Altaïr.

Tanabata au Pokemon Center de Osaka

La Célébration de Tanabata

De ce que j’ai compris, les célébrations de Tanabata changent suivant les régions, car elles sont liées aux traditions. Certains endroits utilisent le calendrier officiel, d’autres se basent sur le calendrier lunaire et d’autres appliquent la règle du « one month delay ». C’est à dire célébrer la fête un mois plus tard que la date officielle du calendrier grégorien de manière à être plus prêt de la date « historique ».  En effet, en terme de saisonnalité Tanabata correspondrait plus à une fête d’aout. 

Lors de Tanabata les japonais écrivent leurs voeux sur des papiers qui sont accrochés à des branches de bambous ou à n’importe quel arbuste de la maison. Il existe aussi des festivals où l’on porte le Yukata. A Osaka, le festival a lieu au Shi-Tennoji du 7 au 10 Juillet. Il s’agit du plus vieux temple bouddhiste du Japon. Un tunnel de bambou y est placé et le soir des milliers de lanternes illuminent le temple et les environs ainsi que la rivière à coté.

Malheureusement cette année, les conditions climatiques ont un peu gaché le festival, et nos deux amoureux ont beaucoup pleuré. En effet, il se trouve que pendant les 72h précédent Tanabata il est tombé pas loin de 260mL, des lignes de train ont été arrêtées, etc. Je n’ai donc pas vraiment pu y assister, on verra dans les prochains jours. Cependant, dans la guesthouse où je passe le début de mon PVT au Japon nous avons mis nos voeux sur des post-it et les avons accrochés a la plante verte du salon.

3 commentaires sur “La fête de Tanabata au Japon”

  1. Tellement mignonnnnn !!! Excellente initiative (et la plante est trop belle ♥ ) Ramène-moi des plantes *0* (Et momo-chan porte très bien son nom 🙂 C’est le petit frère de Meimei ?

Répondre à Aurore Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *