Airbnb : illégal au Japon ?

Airbnb : illégal au Japon ?

Suite à une loi passée à l’été 2018, les locations de type Airbnb sont devenues compliquées au Japon. Ce n’est pas la première fois qu’un pays ou qu’une ville décide de réglementer les locations de courte durée. New York, Paris, de nombreuses villes ou états légifèrent face à la popularité grandissante des hébergements chez les particuliers.

Airbnb au Japon est-ce illégal ?

Au Japon, la location de tout ou partie de son appartement de manière privée est appelée Minpaku. Ces locations étaient peu encadrées jusqu’alors. Les hébergements de types professionel -hôtel, guesthouse, etc. – sont réglementés par la loi Minshuku, beaucoup plus stricte. Il est nécessaire pour un hôtel par exemple d’avoir une superficie minimum, une autorisation de la municipalité, un tenancier doit être identifié, etc. La facilité pour un particulier de louer son appartement ou une partie de celui-ci fait que Airbnb est devenu très populaire au japon.

La popularité de Airbnb pose de nombreux soucis au japon. Au delà de la concurrence avec les hôtels ou les ryokans, des résidents se plaignent. En effet, parfois, cela amène des locataires peu respectueux, des poubelles jetées  n’importe comment et autres désagréments. Ces problèmes rendent des zones calmes et résidentielles beaucoup moins agréables.

Les changements dans la loi sur les Airbnb au Japon 2018

A partir du 15 Juin 2018, la nouvelle loi sur les Minpaku est entrée en application. Les locations à court terme via des particuliers devront obéir à un certain nombre de règles. De ce fait, seuls les propriétaire pourront louer, la sous-location étant interdite. Il faudra une autorisation de la municipalité et dans certains cas de la copropriété pour louer son logement au Japon. Cette autorisation semble assez difficile à avoir, puisque de nombreux points de sécurités sont vérifiés.

De plus certaines copropriétés interdisent purement et simplement les locations de type Airbnb. Dans le cas où le propriétaire ne vit pas sur place, il devra engager une compagnie de gestion pour gérer la propriété. Les locations courte-durée au Japon seront limitées à 180 jours par an uniquement. Toutes ces contraintes font que 80% des logements proposés sur Airbnb sont illégaux.  A partir du 15 Juin2018 les hôtes sans permis n’ont plus le droit de proposer leurs locations sur Airbnb. Le site supprime les annonces non conformes.

Que faire si j’ai réservé un Airbnb au Japon ?

Si vous avez réservé un Airbnb au Japon, la première chose à faire est de contacter votre hôte pour lui demander si il est en règle. Certains hôtes ont déjà obtenu le permis, d’autres sont en cours. Sachez que dans le cas où l’hôte serait dans l’illégalité et que Airbnb supprimerait l’annonce, vous serez remboursés à 100% . De plus, Airbnb est censé vous proposer une solution de relogement équivalent à leur frais. Cependant, avec l’afflux de touristes au Japon cet été, il n’est pas évident de trouver un nouvel hébergement. Cela peut vous gâcher le voyage.

Si les réponses de votre hôte vous semblent évasives, et que vous souhaitez annuler pour réserver un hôtel, attention, les pénalités d’annulation peuvent être élevées. N’hésitez ps à contacter le service client Airbnb. Dans le cas où vous n’avez pas encore réservé vos hébergements pour votre voyage au Japon, je vous conseille de passer plutôt par Booking . Les chambres d’hôtel sont peut être plus chères mais c’est aussi plus sur en attendant la régularisation.

Qu’est ce que je risque si je réserve un Airbnb illégal ?

Si vous réservez un Airbnb au Japon qui n’a pas de permis au moment de la loi, vous risquez de vous retrouver sans hébergement. En effet, votre réservation risque d’être annulée, à seulement quelques semaines de votre arrivée. Prenez les devants, cela peut vraiment gâcher un voyage.

Si vous avez trouvé cet article utile, n’hésitez pas à l’épingler ou à le transmettre à d’autres voyageurs. Si vous avez des informations complémentaires, n’hésitez pas à les donner en commentaire.

Airbnb Illegal japon

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com