[Osaka] Hozenji le havre de paix au coeur de Dotonbori

[Osaka] Hozenji le havre de paix au coeur de Dotonbori

A coté de Dotonbori, la rue la plus commerçante de Osaka, se trouve un petit temple. Il s’agit de Hozenji, un temple très interessant. Ce petit temple semble modeste pourtant il serait bien dommage de passer à côté. En effet, a quelques pas du brouhaha ambiant, les petites lanternes vous emmènent dans un havre de paix.

Ce temple est célèbre pour plusieurs raisons. Déjà il est ouvert toute la nuit, ce qui n’est pas le cas de la plupart des temples. Il a été construit une première fois XVIIème siècle, lorsque la zone n’était que cimetières et autres lieux peu engageants. Le temple était là pour apaiser les esprits des morts.

La particularité du temple Hozenji

Il renferme une statue de Fudo-Myo totalement recouverte de mousse. En effet, ici, on lance de l’eau sur carrément la statue entière. Vous verrez donc des gens lancer des louches d’eau sur cette statue, afin d’exaucer leurs voeux. Si le Hozenji a été détruit lors des bombardements de la seconde guerre mondiale, la statue, elle, est restée intacte.

Le Hozenji est un temple aujourd’hui où viennent prier les personnes du commerce de l’eau (Mizushobai) qui signifie en japonais le commerce de la nuit. Si vous y allez vers 18h par exemple vous verrez pas mal d’employés de restauration avant leur shift. Il y’a probablement des employés d’établissements moins recommandables, mais nous sommes au Japon, donc même si le temple est dans une petite ruelle, y aller à la nuit tombée n’est pas spécialement dangereux.

Une fois le temps visité, n’oubliez pas de vous promener dans la ruelle attenante, la Hozen-ji Yokocho, une ruelle qui vous ramenera dans le passé et ou vous pourrez déguster de succulentes spécialités.

Comment se rendre à Hozenji : 1 Chome-2-16 Nanba, Chuo, Osaka, Osaka Prefecture 542-0076, Station de métro : Namba

Tarif : Gratuit

Horaires : 24h/24 et 7j/7

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com

Ma deuxième semaine de PVT au Japon

Il est temps de parler de ma semaine 2 au Japon ! Dans ce deuxième Weekly vlog, je vous emmène avec moi un peu au travail, un peu à Osaka et surtout dans la vie de tous les jours au Japon.

Il faisait très très chaud au Japon cette semaine là, et ce n’est pas très évident à vivre ! En effet, la chaleur et l’humidité deviennent vite étouffantes. C’est physiquement éprouvant. Je suis aussi allée manger à Ippudo Ramen à Osaka. Si vous allez à Osaka, n’oubliez pas d’y aller,  l’adresse complète est : 1 Chome-5-10 Abenosuji, Abeno Ward, Osaka, Osaka Prefecture 545-0052. C’est dans le batiment Nini. A midi en semaine le restaurant n’était pas bondé

Je vous annonce aussi que j’ai ouvert un Tipeee , donc si vous souhaitez m’aider à produire plus de contenu N’hésitez pas à me suivre. Sachez que les vlogs sont publiés tous les dimanches (à horaires variables) et une autre vidéo en rapport ou non avec le japon est programmée le Mercredi !

Ma première semaine de PVT au Japon

Ma première semaine de PVT au Japon

Voici une petite vidéo vous montrant ma première semaine de PVT au Japon. Mes démarches, comment je me suis installée, des mésaventures de valises et puis surtout comment j’ai trouvé un travail en 5 jours au Japon !

Ces vidéos seront publiées tous les dimanches sur mon Youtube et relayées ici. N’oubliez pas de vous abonner pour ne rien louper !

J’espère que cette petite vidéo vous plaira !

La fête de Tanabata au Japon

La fête de Tanabata au Japon

Le 7 Juillet (ou parfois le 7 aout suivant les régions) c’est Tanabata au Japon. Si vous regardez des animes vous avez probablement entendu parler de cette fête. Elle est aussi appelée la fête des étoiles. Aujourd’hui je vais vous parler de la légende de Tanabata et de sa célébration au Japon.

La légende de Tanabata

Orihime était une déesse tisserande. Elle tissait des tissus de toute beauté au bord de la rivière. La déesse travaillait dur, mais restait célibataire. Un jour, rencontra alors Hikoboshi, un mortel, bouvier. Orihime en tombe amoureux, quitte les cieux, l’épouse et lui donne deux enfants. Les parents de la déesse cependant ne voient pas cette union d’un bon oeil. Ils retrouvent leur fille et la ramènent de force dans les cieux. Hikoboshi tente de suivre sa femme coûte que coûte.

Alors les dieux créent la voie lactée qui sépare le monde des hommes du monde des cieux. Orihime inconsolable supplia ses parents de la laisser revoir Hikoboshi. Touchés tout de même par la peine de la déesse, ils acceptèrent que les deux amoureux se revoient une fois par an, la 7ème nuit du 7ème mois, cette nuit là, Orihime franchit la riviere sur un pont fait de pies. Malheureusement si il pleut cette nuit là, les pies ne peuvent pas former le pont, et les deux amoureux doivent attendre encore une année.

Orihime est associée à l’étoile Vega et Hikoboshi à l’étoile Altaîr.  Lorsqu’il pleut ce jour là on dit que ce sont les larmes d’Orihime et Altaïr.

Tanabata au Pokemon Center de Osaka

La Célébration de Tanabata

De ce que j’ai compris, les célébrations de Tanabata changent suivant les régions, car elles sont liées aux traditions. Certains endroits utilisent le calendrier officiel, d’autres se basent sur le calendrier lunaire et d’autres appliquent la règle du « one month delay ». C’est à dire célébrer la fête un mois plus tard que la date officielle du calendrier grégorien de manière à être plus prêt de la date « historique ».  En effet, en terme de saisonnalité Tanabata correspondrait plus à une fête d’aout. 

Lors de Tanabata les japonais écrivent leurs voeux sur des papiers qui sont accrochés à des branches de bambous ou à n’importe quel arbuste de la maison. Il existe aussi des festivals où l’on porte le Yukata. A Osaka, le festival a lieu au Shi-Tennoji du 7 au 10 Juillet. Il s’agit du plus vieux temple bouddhiste du Japon. Un tunnel de bambou y est placé et le soir des milliers de lanternes illuminent le temple et les environs ainsi que la rivière à coté.

Malheureusement cette année, les conditions climatiques ont un peu gaché le festival, et nos deux amoureux ont beaucoup pleuré. En effet, il se trouve que pendant les 72h précédent Tanabata il est tombé pas loin de 260mL, des lignes de train ont été arrêtées, etc. Je n’ai donc pas vraiment pu y assister, on verra dans les prochains jours. Cependant, dans la guesthouse où je passe le début de mon PVT au Japon nous avons mis nos voeux sur des post-it et les avons accrochés a la plante verte du salon.

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com

[Osaka] Dotonbori sous la pluie

[Osaka] Dotonbori sous la pluie

Aujourd’hui, je vous emmène à Dotonbori. Zone commercante célèbre d’Osaka, celle ci se révèle sous un jour nouveau avec la pluie d’été.  Dotonbori c’est à la fois le canal et la rue pietonne remplie de magasins et d’échoppes diverses.

Dotonbori Osaka

Comment se rendre à Dotonbori : Station de métro Namba , sortie 14

Horaires : Les magasins ferment tard dans la soirée, et certains restaurants sont ouverts toute la nuit.

 

Dotonbori c’est la facette la plus connue d’Osaka. Les néons, les échoppes a tout-touche, les bouibouis où acheter des Takoyakis, les rabbatteurs de restaurant, la foule, les magasins de souvenirs plus ou moins kitchs, les touristes. C’est kitch, c’est ce qu’on voit sur les films, sur les reportages, mais y être c’est tout de même quelque chose. La ville vit à Dotonbori, les Shotengai (galeries de shopping couvertes) sont blindées, les lumières sont partout. Difficile de faire l’impasse sur cette zone si active. Et la visiter sous la pluie ne fait que renforcer sa beauté.

Dotonbori Osaka

Dotonbori Osaka

Que faire a Dotonbori ?

Du Shopping dans un premier temps ! Vous trouverez votre bonheur. Que vous cherchiez un cadeau drôle pour votre collègue, des chaussettes panda pour vous, des gashapons où autre, vous trouverez forcément à Dotonburi. De plus, il y’a aussi un Bic Camera dans le coin si vous avez besoin de matériel électronique.

Manger, surtout. Si je ne vous conseille pas forcément les restaurants parfois chers pour ce que c’est, les stands de Takoyakis abondent. Vous pourrez facilement trouver 7 Takoyakis pour environ 500yen. Ce sont de petites échoppes, il y’a souvent pas plus de dix places assises mais c’est typique de Osaka alors… Honnêtement, il serait dommage de s’en priver d’autant que c’est tout à fait abordable.

Vous l’aurez compris, Dotonbori m’a fait plutôt bonne impression. C’est une visite gratuite, à faire par beau ou mauvais temps, de jour ou de nuit. Si vous passez par Osaka, n’hésitez pas à la découvrir, vous m’en direz des nouvelles !

Reservez votre hôtel au Japon

Bons plans

Bénéficiez de 25€ sur votre première reservation airBnb

Booking.com